Voir la démo
Contactez-nous
0 809 10 11 12

Faut-il s'inscrire à l'Ordre National Infirmier ?

Inscription à l’Ordre en tant qu’infirmier libéral

Dans un premier temps, vous devez vous inscrire à l’Ordre pour obtenir l’autorisation d’exercer en libéral. Une fois votre autorisation délivrée, la suite des démarches administratives peut se faire, et vous recevrez ainsi votre caducée ordinal.

Pour les infirmiers qui souhaitent effectuer des remplacements, la Carte Professionnelle de Santé doit être demandée par le biais de l’ONI. Celui-ci transmettra la formulaire prévu revêtu de son tampon à l’ASIP, l’autorité qui fabrique les cartes. Pour les infirmiers qui souhaitent s’installer en libéral, la CPS est demandée par l’ARS de votre département.

Inscription à l’Ordre avec une activité mixte

L’exercice dit mixte correspond à un cumul d’activité salariée avec une activité en libéral. Dans ce cas, vous pouvez pratiquer en tant que salarié du privé ou du public et cumuler avec une activité en libéral en tant que remplaçant ou titulaire.

Les conditions de cumul d’emploi sont régies par des règles bien précises dans le cas de la fonction publique, et des règles un peu plus souples dans le cas d’un contrat de travail. L’inscription à l’ONI est simplement faite en complétant toutes les informations de ces deux activités.

Changement de mode d’exercice du salarié au libéral

Si vous étiez déjà inscrit en tant qu’infirmier salarié, vous avez alors uniquement un changement de statut à réaliser et un réajustement de votre cotisation annuelle. Il s’agit réellement d’une formalité administrative étant donné que vous avez déjà un numéro ordinal avec un département d’inscription.

Inscription des sociétés d’exercice libéral

Quelle que soit la forme de la société (SCP, SEL, SPFPL), l’inscription est réalisée collectivement. Signée par tous les associés, elle est adressée au conseil départemental du lieu d’exercice.

Sur chaque formulaire, il vous est précisé si l’envoi de vos documents doit être fait au conseil national à Paris ou dans votre antenne départementale. Vérifiez bien cette information avant que votre dossier soit égaré et se perde dans les méandres de la bureaucratie ! »