Infirmier en pratique avancée (IPA) : formation et la certification

L’IPA est un acteur majeur dans le domaine de la santé. Il améliore l’accès aux soins et réduit la charge de travail des médecins. Il possède des compétences d’un haut niveau. Son statut est donc reconnu. Il dispose du côté pratique mais également d’une pratique avancée dans le domaine des activités d’orientation, d’éducation et de dépistage, peut évaluer et proposer des conclusions techniques et peut encore prescrire des produits de santé non soumis à prescription médicale.

Qu’est-ce que le statut d’IPA ?

Un IPA peut exercer en ambulatoire mais également en temps qu’IDEL. Il devra travailler avec l’équipe médicale de soins. Il peut aussi exercer comme assistant d’un médecin spécialiste. Dans un établissement de santé, il intégrera une équipe de soins coordonnée par un médecin.

Il réalisera le suivi des pathologies dans 5 domaines différents : les pathologies chroniques, l’oncologie, la maladie rénale chronique, la psychiatrie et les urgences. Il pourra proposer une analyse précise des besoins du patient. Il sera également plus autonome et proposera des choix plus argumentés au médecin.

Quelles sont les missions de l’infirmier en pratique avancée ?

Un IPA va réaliser différentes missions. Il évaluera l’état de santé de son patient et effectuera une analyse des soins apportés.  Il organisera des soins personnalisés. Il sera à même d’analyser les besoins du patient pour adapter sa prise en charge. Il surveillera les soins. Il constituera un dossier de suivi. Il devra également donner les médicaments nécessaires. Il s’agit d’une mission curative, préventive, éducative, palliative mais aussi de maintenance.

Plus d’autonomie aux infirmiers

Son rôle est avant tout d’assister le médecin auquel il permet de libérer plus de temps. Cette fonction vise à donner beaucoup plus d’autonomie à l’infirmier qui adaptera ses soins. Il pourra ainsi trouver des soins adaptés aux patients, en fonction de leur pathologie et de leurs habitudes et les proposer au médecin.

Cet infirmier cherche à améliorer le quotidien du patient. Il devra mettre ses compétences à l’œuvre pour trouver de bonnes solutions.

Études / Formation pour devenir Infirmier en pratique avancée

Cet infirmier commence sa carrière dans un hôpital (ou un centre hospitalier). Il doit y exercer avant de pouvoir exercer en libéral

La formation commence avec l’obtention du Bac (général ou ST2S) et se poursuit en  Institut de Formation en Soins Infirmiers. Pour entrer dans cet IFSI, il faut avoir réussi un concours (présentation orale de 20 minutes et épreuve écrite d’une heure). Le candidat devra avoir obtenu au minimum 20/40. Pour obtenir le diplôme d’infirmier en pratique avancée, vous devrez suivre 3 ans de formation dans l’IFSI. Ces cours sont complétés par des stages (gériatrie, soins intensifs, psychiatrie…). Les cours occupent autour de 2100 heures, tout comme les stages.

Quelles sont les spécialisations ?

Vous suivrez un tronc commun de connaissances qu’il faudra compléter lors du Master 2 avec une spécialisation. Cela concerne la prévention et les polypathologies courantes en soins primaires : les problèmes cardiaques, les diabètes de type 1 ou 2, l’insuffisance respiratoire chronique,  l’épilepsie, la maladie d’Alzheimer,  ou encore Parkinson. Autre choix proposé : l’oncologie et l’hémato-oncologie. Troisième possibilité : la maladie rénale chronique. Autre choix  : la psychiatrie et les maladies mentales. Enfin, dernière possibilité : les urgences.

Quand se spécialiser en tant qu’IPA ?

Pour se former comme IPA, il est possible de faire une formation initiale, une formation professionnelle ou obtenir une validation des Acquis de l’Expérience. Les jeunes IDE pourront poursuivre leur cursus via le Master. Une fois acquis, ils devront exercer encore 3 ans avant d’exercer. S’ils souhaitent se spécialiser, ils auront intérêt à étudier tôt afin d’acquérir les connaissances le plus rapidement possible.

En formation initiale ou en formation professionnelle continue

Vous pouvez choisir la formation initiale ou la formation professionnelle continue. En formation initiale, les étudiants intègrent une première année de bases de l’enseignement avancé. La deuxième année va varier selon l’option choisie. Il faudra néanmoins exercer encore 3 années comme IDE pour décrocher le titre d’IPA.

La formation continue se réalise en deux ans. Pour suivre cette formation, il faut posséder au préalable le diplôme d’État d’infirmier.  Il sera indispensable de fournir au centre de formation une lettre de motivation contenant les acquis préalables, un projet professionnel explicite, un CV justifiant au minimum de 3 années d’activité infirmière et une copie des diplômes.

Par la validation des acquis de l’expérience (VAE)

Afin d’obtenir le titre d’Infirmier Praticien Avancé (IPA), l’infirmier doit compléter une formation s’étalant sur deux ans. La première année est consacrée à un programme de base, tandis que la seconde année permet de se spécialiser. Il est possible d’abréger cette formation en cas de validation des acquis de l’expérience (VAE).

Où travailler avec ce statut ?

Un IPA pourra exercer en établissement de santé ou en libéral (plus simple pour gérer son planning infirmier). Dans le premier cas, il travaillera au sein d’une équipe coordonnée par un médecin. Il peut s’agir d’un hôpital ou d’un centre médico-social. Dans le second cas, l’IPA peut intégrer une équipe de soins multiples primaires ou il peut également intervenir comme assistant d’un médecin spécialiste.

Quel est le salaire d’un IPA ?

Un infirmier IPA touchera comme salaire brut entre 2158 euros et 3501 euros contre 2000 à 2500 euros pour le salaire d’une IDEL.  Un IPA de classe supérieure touchera un salaire compris entre 2682 et 3705 euros. Le salaire va également dépendre  de l’échelon. Il touchera ainsi en échelon 1 (avec le grade 1) 2156 euros. En échelon 10, il gagnera 3501 euros. S’il est d’un niveau grade 2, il touchera en début de carrière, 2682 euros et en fin de carrière 10, 3705 euros.

S’il exerce en tant que libéral, l’IPA pourra adapter son salaire à son bon vouloir mais aussi selon la convention. Dans le privé, l’IPA pourra négocier son salaire selon ses volontés.

Infirmier en pratique avancée vs infirmier classique

Un infirmier en pratique avancée travaillera directement auprès du patient. Il aura en charge le traitement du patient et son suivi. Quant à l’infirmier classique, il ne pourra réaliser ces fonctions. Pour simplifier ces différences, voici un résumé :

IPA
IDE
Adapte le traitement
Déclare les anomalies du traitement
Évalue la situation du malade
coordonne les soins
Peut adapter le traitement selon les besoins
est un référent
Analyse le comportement du malade et les réactions de sa famille
suit les protocoles de soins
Peut adapter le logement à la pathologie
assure les informations au patient
Améliore le quotidien du patient
 
Guide le patient
 

Nouvelle profession apparue en 2017, l’infirmier en pratique avancée est un associé de l’équipe médicale qui va mettre en œuvre le traitement et surveiller au mieux le patient au quotidien.  Il est possible de devenir IPA en formation initiale, continue ou via la VAE. Dans tous les cas, il faudra avoir exercé au minimum 3 ans pour obtenir le niveau IPA. Celui-ci travaille en étroite collaboration avec le médecin et va créer une collaboration haut de gamme pour offrir au patient des soins adaptés à son mode de vie. Il travaille pour cela dans une équipe pluriprofessionnelle composée de professionnels de santé.

0 809 10 11 12