Offre d'hiver exclusive : testez la Garantie de Paiement gratuitement pendant 3 mois ! Cliquez-ici pour en savoir plus !

Infirmière ASALEE : action de santé Libérale en équipe

En quoi consiste le dispositif ASALEE ?

Créé en 2004, le dispositif ASALEE (Action de santé libérale en équipe) a pour but d’améliorer la prise en charge des maladies chroniques en médecine de ville. Il est à l’initiative du médecin généraliste Jean Gautier et de l’ingénieur Amaury Derville, avec le soutien de médecins de santé publique.

Ce dispositif consiste à associer une infirmière formée et outillée avec des médecins généralistes afin de contribuer à l’amélioration de la prise en charge globale des patients souffrants de pathologies chroniques ou de facteurs de risques. Grâce à cette association, le patient bénéficie d’un suivi et d’une écoute approfondie, mais aussi d’une éducation thérapeutique qui lui permettra d’acquérir plus d’autonomie dans sa vie quotidienne. C’est le cabinet médical ou la maison de santé qui va décider ou non de recourir à ce dispositif ASALEE.

Quel est le statut de l’infirmière ASALEE ?

Le dispositif ASALEE regroupe des infirmières salariées et des infirmières ayant une activité libérale, qui peuvent être, au choix, rémunérées en honoraires bruts ou à la vacation temps partiel salarié. Lorsqu’elles sont en honoraires, elles facturent à ASALEE le temps de travail selon une grille de rémunération établie, charges sociales inclues.

Qu’est-ce qu’une infirmière ASALEE ?

L’infirmière libérale va donc avoir un rôle important à jouer dans ce dispositif ASALEE car elle va devenir une « info médiatrice » entre le médecin et le patient. Ses atouts ? L’infirmière ASALEE est plus disponible et facile d’accès que le médecin, et plus concise et pertinente que le patient !

L’infirmière ASALEE va prendre en charge des actes techniques délégués par le médecin sous couvert de protocoles validés par la Haute autorité de Santé. Elle va permettre de transformer la relation des médecins avec leurs patients qui vont connaître, grâce à elle, mieux leur maladie.   

L’infirmière ASALEE est déléguée à la santé publique (IDSP) et formée à l’éducation thérapeutique. Elle va disposer d’une grande liberté, par son savoir-être et savoir-faire pour organiser les consultations qui se déroulent à proximité du cabinet médical ou au sein d’une maison de santé pluridisciplinaire.

En pratique, comment fonctionne véritablement ce dispositif ?

D’abord, le médecin va identifier avec l’infirmière les patients éligibles à chaque protocole. Ensuite, il va inviter le patient à voir l’infirmière en consultation. Puis l’infirmière va recevoir le patient et convenir avec lui d’un suivi : éducation thérapeutique et actes dérogatoires. Et enfin, elle va faire une évaluation de chaque consultation et un compte rendu. Le médecin et l’infirmière vont se rencontrer régulièrement pour se concerter.

Quelles sont les pathologies chroniques sont concernées ?

  1. Dépistage et suivi du diabète de type 2 : rédaction et signature de prescriptions types des examens, prescription et réalisation des ECG, prescription, réalisation et interprétation des examens des pieds ;
  2. Suivi des patients à risques cardio-vasculaires incluant la prescription et la réalisation des ECG ;
  3. Dépistage de la BPCO et suivi du patient tabagique incluant prescription, réalisation et interprétation de spirométrie
  4. Repérage des troubles cognitifs et réalisation de tests mémoire chez les personnes âgées.
  5. Participation aux campagnes de dépistage des cancers colorectal et du sein

Comment peut-on devenir une infirmière ASALEE ?

Les infirmières libérales désirant intégrer le dispositif ASALEE doivent faire acte de candidature auprès de l’association ASALEE dans un secteur validé par l’ARS et ASALEE et disposant de médecins volontaires déjà recrutés. Ensuite, elles devront suivre une formation dispensée par l’association ASALEE où elles acquerront des compétences.

0 809 10 11 12