Quel est le salaire d’une infirmière libérale ?

Devenir infirmière libérale vous intéresse mais vous ne savez pas quel est le salaire infirmier ? On répond à toutes vos questions dans cet article.

Comment est calculé le salaire d’une infirmière libérale ?

En tant qu’infirmière libérale que ce soit titulaire, collaborateur ou remplaçante, vous êtes à votre compte. Vous êtes comme un chef d’entreprise, et générez donc un chiffre d’affaires, auquel il faut déduire les charges et les impôts pour dégager un bénéfice et connaître votre rémunération.

Comment se rémunère une IDEL ?

En qualité d’indépendant, l’IDEL ne bénéficie pas d’un revenu fixe mais plutôt de paiements sous forme d’honoraires, qui sont versés par la Caisse d’Assurance Maladie (CPAM) et, dans certains cas, par la mutuelle du patient. Les infirmiers libéraux conventionnés sont soumis à des tarifs réglementés et ne peuvent pas choisir librement le montant de leurs honoraires. Ils sont tenus d’appliquer les tarifs fixés par la Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP), qui varient selon les soins fournis. Afin de recevoir ces honoraires, il est impératif pour l’infirmier ou l’infirmière libéral(e) de procéder à la télétransmission des Feuilles de Soins Électroniques (FSE) aux entités appropriées.

Quel est le chiffre d’affaires d’une infirmière libérale ?

Le chiffre d’affaires d’une infirmière libérale dépend de beaucoup de critères :

  • Les actes facturés : tous les actes qu’effectue une infirmière libérale ne valent pas la même somme. Les actes techniques et complexes sont souvent ceux qui sont les mieux valorisés. Par ailleurs certains actes prennent plus de temps que d’autres et impactent donc le nombre d’actes faits dans la journée.
  • Le nombre de patients vu dans la journée : cela dépend de la taille de votre patientèle, mais aussi du nombre de d’heures que vous allez faire dans la journée. Ce chiffre peut aussi varier si les trajets entre les domiciles de vos patients sont plus ou moins longs.
  • Votre rythme de travail : Quand on est IDEL, il n’y a pas de congés payés. Vous devez donc vous relayer au sein du cabinet infirmier ou grâce à un remplaçant pour assurer la continuité des soins et vous permettre de partir. Selon le nombre de jours travaillés dans le mois votre chiffre d’affaires variera.

L’ensemble des actes et déplacements effectués au domicile des patients génèrent des honoraires versées par la caisse d’assurance maladie et les mutuelles. Cela représente chiffre d’affaires.

Quelles sont les charges d’une infirmière libérales ?

Au chiffre d’affaires, on déduit toutes les charges :

  • Les cotisations sociales qui seront calculées selon votre revenu (qui seront à verser à l’URSAFF pour les cotisations d’allocations familiales, assurance maladie, CSG CRD et la CARPIMKO pour votre future retraite)
  • Les dépenses professionnelles (le prix de votre abonnement à votre logiciel de télétransmission, le loyer de votre cabinet, l’essence que vous avez consommé, le prix de vos assurances pour vous et votre véhicule, les frais de matériel médical, etc…).
  • Les impôts (déclaration 2035)

Mais rassurez-vous la majorité de ces frais peuvent faire l’objet de déductions fiscales. Une fois, toutes les charges déduite vous obtiendrez alors ce qu’on nomme le bénéfice net imposable qui est tout ce que vous avez gagné réellement.

Avant de choisir votre situation, il est donc important de connaître les différentes charges liées à l’exercice de la profession et les différents salaires afin de faire le meilleur choix pour vous. A noter, lorsque vous devenez infirmière libérale, qu’il est important de mettre de côté environ 50% de votre chiffre d’affaires pour régler vos charges.

Une fois votre salaire en poche, vous devrez encore vous acquitter de l’impôt sur le revenue (déclaration 2042) qui est différente de la déclaration d’impôts professionnelle.

Quel est le salaire moyen d’une infirmière libérale en France ?

En règle générale, toute catégorie confondue, le salaire des infirmiers libéraux peut varier entre 2000 à 2500 euros et peut aller jusqu’à 3 000 euros mensuels.

La rémunération varie évidemment selon le rythme de travail, il faut savoir qu’une infirmière libérale travaille en moyenne 52 h par semaine. En comparaison, une infirmière dans une structure avec 10 ans d’expérience à un salaire aux alentours de 2000 euros. Mais les salaires dépendent aussi du statut que vous avez en tant qu’infirmière.

Les infirmières libérales titulaires, seules ou accompagnées, font en moyenne 43 500 euros de bénéfice (c’est-à-dire en retirant les frais liés à l’exercice de la profession) net par an.

Pour les infirmières collaboratrices qui versent une redevance de collaboration qui est de 3 765 euros par an en moyenne, il est possible de toucher en moyenne 41 000 euros de bénéfice net par an.

Les infirmières remplaçantes peuvent percevoir en moyenne 33 400 euros nets par an après déduction des frais professionnels, si elles effectuent une année entière de remplacements actifs et réguliers.

Il est plus facile de prévoir le chiffre d’affaires et donc vos revenus lorsque vous reprenez le cabinet d’une infirmière libérale qui part à la retraite que lorsqu’on monte son cabinet de zéro. Renseignez-vous et n’hésitez pas à construire une étude de marché pour vérifier que votre projet d’installation est viable et que vous arriverez à un salaire convenable !

Le salaire fait donc partie d’un des avantages d’une IDEL.

0 809 10 11 12